La Morita
Danse

Baptisée La Morita par Ramon Fernandez Llamas, Corinne Julien, toulousaine d'origine estremeña poursuit une carrière de professeur de flamenco traditionnel et de chorégraphe, à Toulouse, depuis 1993.

Sollicitée par l'univers du théâtre contemporain, elle a monté et participé à des diverses créations, depuis Las noches negras, spectacle de JPA sur Goya, à Ruedo avec Manuel Rodriguez en passant par Isbylya spectacle de La Morita mêlant le flamenco au jazz et à la musique roumaine.

En 2006, elle monte son propre ballet flamenco La Morita et crée Caprichos (2006), Otros caprichos (2008), Aqui las tiennes (2009), et Coco's folies (2011).

Elle a choisi depuis 2014 de proposer sa synthèse personnelle chorégraphique et poétique en prenant la direction artistique de diverses créations explorant, autour de la danse, les dimensions de la poésie et du théâtre. Soucieuse d'apporter à la nouvelle génération son expérience singulière et sa précision acquise auprès des maîtres espagnols, elle a dirigé Dos a Tiempo avec Serena De Sousa ( Cave poésie 2015) et travaille avec cette dernière et Lola Navarro à un spectacle nommé Vertigo en étroite collaboration avec Kiko Ruiz. De sa rencontre avec la comédienne Dominique Bru naît une nouvelle version de Olympes de Gouges en 2016. En 2017, et 2019, jouant avec le flamenco dans une mise en scène contemporaine, elle monte, au centre culturel H.Desbalds, avec 30 danseurs amateurs, le boléro de Ravel ainsi que Cendrillon(s).

L'œil de La Morita signe ainsi une œuvre originale, raffinée et bouleversante, à la croisée des univers qui l'enthousiasment.

 

 

use de Flamenco